Pink Girly Girl

31 juillet 2017

"La fille de Brooklyn" de Guillaume Musso

J'avais arrêté de lire du Guillaume Musso depuis quelques temps car je trouvais que tout se ressemblait trop et ça ne me disait plus rien. Alors quand on a proposé de me prêter "La fille de Brooklyn" j'ai d'abord dit non. Puis finalement j'ai accepté et je peux dire que je n'ai pas été déçue. 

Une fois commencé on ne peut plus le lâcher. L'intrigue est extrêmement bien menée. On vit l'enquête au jour le jour passant du narration à la première personne pour le personnage principal, Raphaël qui nous raconte son histoire, à une narration à la troisième personne pour les autres personnages. On découvre plusieurs vies imbriquées les unes dans les autres sans qu'on comprenne vraiment bien pourquoi. Et on va de découvertes en découvertes jusqu'à la fin du livre. Un très bon livre pour les vacances ! 

Bon finalement je vais peut être relire un peu de Musso. 

La-fille-de-Brooklyn

Le résumé : 

"Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L'horizon scintillait. C'est là qu'Anna m'a demandé : « Si j'avais commis le pire, m'aimerais-tu malgré tout ? » Vous auriez répondu quoi, vous ? Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l'aimerais quoi qu'elle ait pu faire. Du moins, c'est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d'une main fébrile, et m'a tendu une photo. - C'est moi qui ai fait ça. Abasourdi, j'ai contemplé son secret et j'ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche."

Posté par cevan à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 juillet 2017

"Le livre des morts" de Glenn Cooper

Je dois vous faire part d'une super lecture que j'ai découvert totalement par hasard : lors d'une brocante l'année dernière je me promène et je trouve "Le livre des âmes" de Glenn Cooper que je décidé d'acheter parce que le titre me parle (et en plus pour 50 centimes on n'a rien perdu). C'est seulement ensuite que je me suis rendue compte que c'était la suite du "livre des morts". Je viens de le trouver en bouquinerie et de le lire et pour tout vous dire j'ai adoooooré !! J'ai hâte de lire "Le livre des âmes". 

Le-livre-des-morts

Le résumé : 

"New York, mai 2009. Une série de décès inexplicables fait les gros titres. Rien ne semble relier les victimes, ni leur vie ni les circonstances de leur disparition. Rien, sinon une carte postale de Las Vegas, qu'ils ont tous reçue. Une carte postale avec une simple date. Celle de leur mort...
Will Piper, profileur au FBI, n'a jamais rien connu de tel. Commence alors pour lui un véritable casse-tête pour mettre le doigt sur la plus invraisemblable des vérités : tout serait-il écrit à l'avance ?"

Mon avis : 

Bon je vous ai déjà dit que j'ai adoré il me semble. Mais soyons un peu plus précis. Ce livre est vraiment un bon thriller, mais pas seulement et surtout pas un thriller au sens classique. Il mêle énigmes historiques, jeux de pouvoir et secrets bien gardés. Alors ne vous attendez pas à découvrir le nom du coupable à la dernière page car on le sait bien avant. Mais ce n'est pas uniquement sur ça que repose le livre. Que s'est il passé sur l'ïle de Wight en 777 ? Que se passe-t-il dans la fameuse zone 51 ? 

Au début j'ai été un peu dérouté par les changements de dates et ça m'a valu de retourner plusieurs fois en arrière pour me souvenir quand se passait le chapitre précédent. Mais ce n'est pas plus gênant que ça et on est tellement happé par l'histoire qu'on passe assez vite dessus. Je ne pourrais pas vraiment vous en dire plus au risque de vous spoiler le livre. On pourrait un peu comparer ce style de thriller à un Dan Brown du genre Da Vinci Code pour l'aspect historique et ésotérique. C'est d'ailleurs dommage qu'on n'ai pas plus entendu parler de Glenn Cooper. 

 

Posté par cevan à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2017

Découverte : Agnès-Martin Lugand

J'ai découvert très récemment Agnès-Martin Lugand avec son livre "Entre mes mains le bonheur se faufile". 

41JkSVhOSJL

Résumé :

"Depuis l'enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l'aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n'ont toujours vu dans ses ambitions qu'un caprice : les chiffons, ce n'est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l âme, s'est résignée.
Aujourd'hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s'être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s'ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire...
Portrait d une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer."

Mon avis : 

Un roman captivant vers lequel je ne me serai pas forcément tourné spontanément il y a quelques mois parce que j'imaginais l'écriture d'Agnès Martin-Lugand très sombre. Mais j'ai entendu beaucoup de bien de cet écrivain et c'est confirmé ici. On est happé par l'histoire. C'est fluide et bien écrit. Les personnages sont complexes et caractériels mais c'est ce qui en fait un bon roman. Ça se lit très vite, c'est presque trop court. 

J'ai déjà de côté sur ma pile-à-lire deux autres de ses romans: "Les gens heureux lisent et boivent du café" et "La vie est facile ne t'inquiète pas". On verra si c'est aussi bien ! 

Posté par cevan à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2017

Les livres que je n'ai pas aimé

On parle souvent des livres qu'on aime mais rarement de ceux qu'on n'a pas aimé. Je vais ici vous en présenter deux qui ne m'ont pas plu. 

"Hygiène de l'assassin" Amélie Nothomb

51FAyl31C3L

Résumé : "Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, n’a plus que deux mois à vivre. Des journalistes du monde entier sollicitent des interviews de l’écrivain que sa misanthropie tient reclus depuis des années. Quatre seulement vont le rencontrer, dont il se jouera selon une dialectique où la mauvaise foi et la logique se télescopent. La cinquième lui tiendra tête, il se prendra au jeu."

Mon avis : J'ai mis beaucoup, beaucoup de temps à finir ce livre qui pourtant n'a pas énormément de pages. Je l'ai trouvé ennuyant et sans intérêt. Il n'y a quasiment que du dialogues, ce qui en fait un style assez spécial. 

"L'appel du Coucou" Robert Galbraith

51EuXnh4jNL

Résumé : "Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l’affaire est vite classée. Suicide. Jusqu’au jour où John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l’armée, revenu d’Afghanistan amputé d’une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l’Internet, il reprend l’enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, et de vengeances."

Mon avis : ça avait tout d'un bon thriller mais pour ma part je n'ai pas réussi à le finir. Je n'ai pas accroché aux personnages et je trouve que l'histoire se traîne. Je n'ai pas non plus aimé son écriture (peut-être à cause de la traduction?). 

Robert Galbraith est en fait le pseudonyme de J.K. Rowling, l'auteur de Harry Potter. Je n'ai pas lu Harry Potter donc je ne peux pas comparer son style entre les deux histoires. 

En bref : Ce sont pourtant deux très grands écrivains, c'est peut-être pourquoi je n'ai pas aimé ces deux romans : j'attendais beaucoup trop de ces auteurs dont j'avais tant entendu parler. 

Si vous avez lu ces livres et les avez aimé, expliquez-moi ! Quels sont les livres que vous n'avez pas aimé. 

Posté par cevan à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2017

Quelques jours à Lisbonne

Envie de vous détendre et de passer quelques jours au soleil sans aller trop loin ? Partez à Lisbonne ! 

Infos pratiques : 

Allez-y 4 jours, c'est idéal : ça suffira à voir pas mal de choses.

Si vous habitez dans l'est de la France partez avec Luxair et louez un appartement dans le quartier de l'Alfama ! C'est le quartier le plus typique de Lisbonne. De l'aéroport à l'Alfama il faudra prendre le métro, mais une fois sur place vous pourrez quasiment tout faire à pied ou il suffira de reprendre le bus ou le tram une ou deux fois. 

Et enfin partez avec dans votre poche le guide Michelin Weekend de Lisbonne. Il est vraiment bien fait et en plus si vous louez un appartement sur Airbnb le livre est remboursé puisqu'il permet d'avoir une réduction de 10 € sur la location. 

Pour communiquer si vous parlez anglais vous arriverez à vous débrouiller. Certains portugais font même l'effort de parler français.

Les gens sont très accueillants et la vie n'est vraiment pas très chère. 

IMG_7788

Les quartiers à voir : 

Promenez-vous dans le quartier de l'Alfama et montez et descendez tous les escaliers de jour ou de nuit. Vous entendrez sans doute dans les rue le fameux Fado, un chant portugais. Passez près du Castel Sao Jorge. Allez au point de vue de la Portas do Sol et observez la ville et le Tage.

IMG_8129 IMG_8299

Allez ensuite dans le quartier La Baixa et le Rossio pour faire du shopping ou manger. Observez les carreaux de carrelage sur les murs des maisons et toutes les couleurs. Regardez aussi le sol.

IMG_8023 IMG_8026

Continuez vers le quartier le Chiado et Santa Catarina puis montez dans le Bairo Alto pour voir la ville d'en haut et boire un verre. Vous pouvez aussi prendre l'ascenseur Elevador da Santa Justa pour avoir un beau point de vue de la ville mais nous avons préféré le faire à pied car le prix de l'ascenseur est exagéré. 

IMG_7813

Ensuite, en bus, allez à Belem et promenez-vous le long du Tage. Allez voir la tour de Belem et manger les Pasteis de Belem, des petits feuilletés avec de la crème pâtissière et souvent de la cannelle. Au loin regardez le pont du 25 avril qui ressemble à celui de San Francisco et le Christ qui ressemble à celui du Brésil. 

IMG_7864 IMG_7931

Les attractions à faire : 

Hippotrip : un bus amphibie! Alors en fait c'est un bus où vous faites le tour de la ville pendant une heure, ce qui vous permet de voir les principaux monuments et avoir quelques explications historiques (en anglais et portugais). L'équipe est sympa et la où ça devient cool c'est que ce bus plonge dans l'eau pour devenir un bateau et que vous continuez la visite pendant 30 minutes sur le fleuve ! Le prix est de 25 € par personne ce qui reste raisonnable comparé aux autres tours en bus classiques. 

IMG_7878

Le tram 28 : Bon, prenez-le, c'est typique et sympa, mais ne faites pas comme nous, n'allez pas d'un bout à l'autre de la ligne, ça ne sert à rien. Restez assez au centre et vous pourrez revenir à pied. Sinon il faudra payer le ticket retour. 

IMG_8141

Une journée à Sintra : 

A seulement une quarantaine de minutes de Lisbonne en train et pour même pas 5 euros vous arrivez à Sintra une petite ville dans la montagne qui regorge d'histoire et de châteaux. Prenez un pass bus et allez jusqu'au Palais Da Pena. Un magnifique château avec une vue à couper le souffle et beaucoup de couleurs ! Vous pouvez visitez uniquement le parc ou le parc et le palais. 

IMG_8191

IMG_8192IMG_8196

La nourriture : 

Si vous avez une prise de sang à faire en rentrant pour vérifier votre sucre, ce n'est pas une bonne idée d'aller juste avant à Lisbonne car les pâtisseries sont très bonnes et les gâteaux bien sucrés ! 

Les restaurants ne sont pas très chers. 

Nous avons mangé dans le quartier du Baixa (où il faut savoir dire non aux serveurs qui nous "agressent" presque dans la rue pour qu'on vienne manger chez eux. Le restaurant "Em Alta na Baixa" (R. de São Nicolau) est très bon et le service excellent. 

Vous pourrez aussi goûter le plat typique "Bacalhau a Bras" qui est en fait de la morue avec de la purée et des oeufs. J'étais réticente mais c'est plutôt pas mal ! N'ayez pas peur de manger du poisson, c'est leur spécialité et il est toujours très frais. 

IMG_8287

A Belem nous avons mangé en terrasse à "Floresta de Belem" un restaurant tout simple et vraiment pas cher qui était recommandé par le guide Michelin. Goûtez aussi les pasteis de Nata à Belem dans le café historique. 

Enfin, pour changer, testez ce grand hall "Time out Market" (Mercado da Riberia) le long du Tage. Vous vous installez au milieu et vous choisissez chez qui vous allez manger. Vous êtes à plusieurs ? Chacun peut prendre un plat à un endroit différent et une boisson ailleurs. 

IMG_8347

A savoir que dans tous les restaurants (sauf au Time out) on vous pose des petits fromages, olives et autres gourmandises sur la table en apéro : attention ce n'est pas gratuit cela vous sera facturé à la fin du repas. Mais ça reste très abordable. 

Vous êtes prêt à partir ! Bon voyage !! 

 IMG_7849

 

Posté par cevan à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 avril 2017

"N'oublier Jamais" de Michel Bussi

Le résumé : 

"À Yport, parti courir sur la plus haute falaise d'Europe, Jamal a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clôture. Puis la femme, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Jamal lui tend l'écharpe comme on tend une bouée. 
Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît le corps inerte de l'inconnue. À son cou, l'écharpe rouge. 
Tout le monde pense qu'il l'a poussée. Il voulait simplement la sauver. 
C'est la version de Jamal. Le croyez-vous ? "

9782258105546

Mon avis : 

J'ai déjà parlé de Michel Bussi et je ne vais pas vous refaire un spitch. Par contre je tiens quand même à vous toucher un mot de "Noublier jamais" parce que ce livre m'a scotché ! 

J'avais déjà adoré "Un avion sans elle" puis beaucoup moins accroché à "Ne lâche pas ma main", pas été tellement plus séduite par "Maman à tort", mais j'avais de nouveau beaucoup aimé le suspense et l'atmosphère de "Gravé dans le sable", aussi peut-être parce qu'il parle de la seconde guerre mondiale et que c'est une période qui me touche.

Mais alors là, "N'oublier jamais" égale "Un avion sans elle". Jusqu'à la dernière page on est concentré, tenu en haleine et quand on referme le livre on se dit juste "Ah ouais... je m'attendais pas à ça...".

Bon, j'avais au fur et à mesure compris des choses de l'intrigue, mais pas tout. Je ne vous en dis pas plus au risque de spoiler et je vous laisse vous faire votre propre idée !

C'est un très bon thriller, avec une bonne dose de psychologie, qui nous fais nous approcher du vide et nous pencher au bord des falaises. 

Lisez-le et dite-moi si vous croyez Jamal ? 

Posté par cevan à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2017

Au secours mains sèches, ongles abîmés...

Si vous me suivez sur Instagram vous avez pu voir 2 posts récents sur mes problèmes de mains sèches et ongles abîmés. J'ai donc cherché des solutions et je vais vous parler de produits que j'ai testé. 

Les masques Sephora

18190943_10155127538248311_1091458710_n

J'en suis plutôt déçue de ces deux masques. L'un est pour les mains et l'autre pour les pieds. Ils se portent comme des gants et des chaussettes pendant 15/20 minutes.

Les points positifs car il y en a quand même sont que l'un comme l'autre sentent vraiment bons, c'est pratique parce que quand on met les petits gants on peut quand même encore lire un livre - on n'est pas obligé de ne plus rien toucher pendant 20 minutes - et après on a les mains et les pieds tout doux. 

MAIS j'en attendais plus car sur le long terme ça ne fonctionne pas, autant vous dire que pas plus tard que le lendemain mes mains étaient de nouveaux sèches et mes pieds pareil... Le prix à l'unité n'est pas donné (3.95 €) pour le résultat final... Et après pour être honnête aussi c'est pas vraiment écologique hein... 

Donc je voulais voir, j'ai testé et je n'achèterai plus.

Pour les ongles 

18198054_10155127537063311_956109518_n

Du coup j'utilise ma crème Neutrogena classique, rien ne vaut une valeur sûre et en en mettant tous les jours ça fonctionne assez bien pour réparer mes petites mains. 

Pour les ongles je suis très contente de ce duo que j'utilise :

- une huile de la marque P2 cosmectics (je l'ai achetée en Allemagne au DM et le prix était de 2 ou 3 € de mémoire) que j'applique sur mes ongles et que je laisse poser une dizaine de minute puis que je masse avant d'essuyer avec un coton.

- Ensuite j'applique 2 couches du vernis soins traitant durcisseur de la marque Eye Care cosmetics (acheté en para-pharmacie environ 8 €). 

Tous les 2 jours j'enlève avec un dissolvant et je recommence. 

Je fais ça depuis une quinzaine de jours et le résultat est vraiment là et pourtant je partais de loin. Mes ongles étaient mous, se dédoublaient et cassaient tout le temps. Maintenant ils ont retrouvé une certaine longueur, ne se dédoublent plus et sont déjà plus solides ! 

Posté par cevan à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2017

"Inalia 2 : les larmes de saphir" de Maud Cordier

Rappelez-vous, l'année dernière je vous avais fait part de ma découverte : Maud Cordier et son roman Inalia: Le prince des loups. Si vous ne vous souvenez pas c'est par ici

18072556_10155105580393311_2130870912_n

Je ne pouvais pas ne pas lire le suivant après la fin du premier tome. Voici donc la suite. 

Le résumé : 

"Dans le château d'Inalia, une main dominatrice tire les ficelles dont Pénélope est désormais prisonnière.

Telle une marionnette, un pion sur un échiquier pervers, elle voit son destin lui échapper et perd tout contrôle sur son existence : mensonges, trahisons, morts, violences, chantage... Son monde s'écroule pièce par pièce.

La venue des Elfes dans le royaume, lueur d'espoir se profilant à l'horizon, suffira-t-elle à détourner le sort qui s'acharne ?"

Mon avis : 

Beaucoup plus sombre et plus violent que le tome précédent, Inalia 2 est aussi beaucoup plus sexy. L'hsitoire captive toujours autant. Le fil conducteur du livre est l'histoire d'amour impossible entre deux personnages (je n'en dévoile pas plus pour ceux qui n'ont pas encore lu le tome 1). On révise un peu l'histoire et on est également touché par la sensibilité du personnage qui défend aussi bien les animaux que les humains. 

J'ajoute deux petites mentions particulières : la première pour la couverture qui est vraiment très belle et la seconde pour la gentillesse de Maud qui dédicaces toujours ses romans et qui nous envoie en plus le marque page du livre. 

Posté par cevan à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2017

Consommer les livres autrement ?

 17814041_10155044407983311_307574428_n

Quand on aime lire le budget "livre" peut très vite exploser (sachant qu'un livre poche coûte environ 7,50 € et un livre broché qui vient de sortir environ 20 €), et quand on attend avec impatience un roman c'est parfois trop dur d'attendre sa sortie en poche. Alors voici quelques méthodes pour consommer les livres autrement et faire respirer votre budget sans vous priver. Ces méthodes ne pourront s'appliquer que si vous n'êtes pas trop "maniaque" et que vous ne "collectionnez" pas les livres. Alors bien entendu j'utilise certaines de ces techniques, mais j'achète aussi des livres neufs et j'essaye de privilégier dans ce cas les jeunes auteurs afin de les encourager. 

1) Le prêt entre amis 

Si vous avez les même goûts littéraires entre amis vous pouvez acheter les livres à tour de rôle et vous les prêter. Ça ne fonctionne que si tous les amis concernés jouent le jeu et font tourner les livres. 

2) La bibliothèque/médiathèque 

La méthode classique qui consiste à prendre un abonnement à la bibliothèque du coin. Il ne faut pas être trop pressé pour lire un livre et ne pas oublier de le rendre dans les délais. Mais cette méthode est particulièrement économe et les bibliothèques reçoivent régulièrement des nouveautés. 

3) La bouquinerie

De loin ma méthode préférée ! A Metz il y en a 2 au centre ville dans lesquelles j'adore traîner à ma pause. Il faut y aller régulièrement (en général j'y passe deux fois par mois) et je fais toujours de bonnes découvertes: ma dernière en date qui ma mise en joie a été de trouver "Nuit" de Bernard Minier à moitié prix alors qu'il venait de sortir !! Les livres sont quasiment toujours très propres et soignés et sont à peu près à moitié prix d'un livre neuf. Souvent les bouquineries ont en plus des cartes de fidélités qui vous permettent de vous offrir parfois un livre gratuitement. 

4) Les brocantes

En été je parcours toujours quelques brocantes à l'affût de livre et c'est souvent à ces endroit que je déniche les meilleurs occasions : dernières nouveautés, en très bon état et à prix défiant toute concurrence ! A farfouiller en brocante ou bouquinerie on tombe aussi parfois sur des auteurs qu'on n'aurait pas connu autrement. 

5) Les arbres à livre ou bibliothèques partagées

Si près de chez vous il y a des arbres/boîtes à livre allez y jeter un oeil. C'est gratuit et on peut tomber sur des choses intéressantes. 

6) Revendez vos livres

Avant j'étais du genre à empiler les livres sur mon étagère et à bien les conserver. Mais finalement je ne les lirais jamais une deuxième fois. Non pas que je n'aime pas les relire, mais c'est simplement que je n'ai pas le temps. Il y a tellement de livres qui m'intéressent que je ne peux pas m'attarder deux fois sur le même. Alors maintenant je revends les livres en bouquinerie, brocantes ou je les dépose dans une boîte à livre. On n'en reçoit plus grand chose mais je garde cet argent pour m'acheter d'autres livres et c'est aussi le plaisir de partager votre lecture avec d'autres. 

Posté par cevan à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 avril 2017

"La fille du train" de Paula Hawkins et le film

1507-1

Le résumé : 

"Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu..."

Mon avis : 

Pour un premier roman, Paula Hawkins frappe plutôt fort. Elle sait captiver et nous donner envie de continuer à tourner les pages. 

Ce roman est un thriller psychologique vraiment prenant. Il est bien construit, mais j'ai parfois été déroutée par les changements de date et les retours en arrière lorsque Megan prend la parole. On a tour à tour le point de vue des trois personnages féminins, sans filtre. On ressent la détresse de chacune. 

Des thèmes graves sont abordés dans ce livre : manipulation psychologique, infertilité, dépression, alcool. On sent Rachel, le personnage principal sombre et s'enfoncer dans ses histoires. On entend, en général, peu parler d'alcoolisme au féminin et ici il en est particulièrement question. Tout ça est savamment agencé pour une belle intrigue. J'ai réussi à remettre toutes pièces en ordre et comprendre vers la page 300.

Pour finir sur le livre, je dirai : allez-y sans hésiter, ça vaut le détour. 

Le film : 

Comme souvent, malheureusement, je suis déçue par l'adaptation en film d'un roman. Et "La fille du train" n'y échappe pas. 

On ne retrouve pas assez la détresse des personnages. L'ambiance essaye d'être pesante à l'aide de la musique, mais ça ne fonctionne pas vraiment. On passe d'un livre qui se passe à Londres à un film qui se passe àNew-York, pourquoi ?? Du coup l'atmosphère en est changée.

Emily Blunt tient bien son rôle, mais je la trouve presque trop bien habillée et trop "pimpante". C'est dommage que l'univers du cinéma a encore du mal à mettre en scène des actrices qui ont des formes. La Rachel du livre est vraiment sur la pente descendante aussi bien sur son aspect physique que sur sa condition et son mental. 

Le film reprend des phrases entières du livre, mais qui donnent parfois l'impression d'être récitées et qui ne se retrouvent pas dans la bouche du bon personnage. 

Bref, peut être que j'en attendais trop et que, sans avoir lu le livre, le film est plutôt bien ? 

J'ai vu qu'on avait beaucoup comparé cette histoire à "Gone Girl" de Gillian Flynn. Alors pour le coup, je n'ai pas lu le livre mais j'ai adoré le film. Il était rythmé, plus intriguant et avait un côté beaucoup plus psychologique que "La fille du train".

N'hésitez pas à me laisser vos avis en commentaire !

A bientôt !  

 

 

Posté par cevan à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]